Atal, Saint-Maximin, le chantier de l’attaque : les vérités de Gauthier Ganaye sur le mercato de Nice

atal-saint-maximin-le-chantier-de-lrsquoattaque-les-verites-de-gauthier-ganaye-sur-le-mercato-de-nice

Atal, Saint-Maximin, le chantier de l’attaque : les vérités de Gauthier Ganaye (…)

Publié le : 12/03/2019 – 16 h 04 – Dernière modification : 12/03/2019 – 19 h 13

Intronisé à la tête de l’OGC Nice, le successeur de Jean-Pierre Rivère va devoir faire face à un premier mercato estival qui s’annonce animé. Et voici ses plans…

Gauthier Ganaye annonce la ligne de conduite du Gym pour le mercato estivalGauthier Ganaye annonce la ligne de conduite du Gym pour le mercato estival

A 31 ans, Gauthier Ganaye a obtenu une sacrée promotion. Alors qu’il occupait jusque-là la fonction de directeur général à Barnsley (D3 anglaise), l’homme d’affaires français a donc été propulsé au rang de président du Gym le 3 janvier dernier, après l’annonce du départ de Jean-Pierre Rivère. Une responsabilité de taille pour un jeune homme obligé de maintenir les Aiglons dans le haut du classement de Ligue 1. Une mission largement réalisable d’ici la fin de la saison (9e, Nice n’est qu’à trois points de la 5e place).

Cependant, l’équipe Ganaye ne devra pas se rater l’été prochain. Conscients de l’intérêt que suscitent plusieurs de leurs joueurs, les dirigeants niçois vont certainement vendre quelques éléments pour renflouer leurs caisses. Mais attention à ne pas se laisser tenter par un appât du gain trop important sous peine de trop affaiblir l’effectif de Patrick Vieira. Monaco peut en témoigner depuis sa dernière campagne de recrutement estival. Dans les colonnes de Nice-Matin, Gauthier Ganaye a donc profité de cette exposition médiatique pour faire part de ses plans.
Recruter en attaque
A commencer par le volet des possibles départs. Atout offensif numéro un du club, Allan Saint-Maximin (21 ans) se sait très courtisé, mais selon Ganaye, rien de précis, pour le moment. « Il y a des marques d’intérêt mais de là à ce que ça se concrétise… », a-t-il fait savoir avant d’avouer à demi-mot qu’une clause de valorisation à 50 M€ était probablement présente dans le contrat du joueur. Autre élément très coté : le latéral Youcef Atal. Véritable révélation de cette saison, l’Algérien est lui aussi annoncé dans le viseur de quelques grands clubs (l’Atlético de Madrid notamment). Ce à quoi a répondu Ganaye : « l’OGC Nice communiquait sur le fait qu’un joueur devait deux saisons, au minimum, au club. On reste dans cette philosophie », a-t-il précisé, avant d’ajouter la fameuse phrase laissant entendre que tout pouvait arriver dans la planète football.

Quant à Wylan Cyprien, revenu d’une blessure au genou, « son intérêt, tout comme le nôtre, serait peut-être de faire une saison de plus ensemble ». Enfin, en ce qui concerne le rayon des arrivées, le nouvel homme fort a clairement annoncé que la priorité des Niçois sera de renforcer un secteur offensif en berne (Nice possède la 19e attaque de Ligue 1 avec seulement 20 buts marqués !).

 » Lire la suite de l’article sur le site d’origine

error: Content is protected !!