Ligue 1 : Monaco peut s’en vouloir contre Bordeaux, Dijon miraculé face à Reims

ligue-1-monaco-peut-srsquoen-vouloir-contre-bordeaux-dijon-miracule-face-a-reims

Ligue 1 : Monaco peut s’en vouloir contre Bordeaux, Dijon miraculé face à (…)

Publié le : 09/03/2019 – 21 h 54 – Dernière modification : 09/03/2019 – 22 h 10

Surfant sur une dynamique positive, l’AS Monaco n’a pas pu faire mieux qu’un match nul contre Bordeaux (1-1). Reims a partagé les points contre des Dijonais réduits à dix tout le match (1-1) tandis que Nîmes s’est incliné sur la pelouse d’Amiens (1-2).

Aleksandr Golovin suivi comme une ombre par Otavio !Aleksandr Golovin suivi comme une ombre par Otavio !

Après le match nul 2-2 entre le Racing Club de Strasbourg et l’Olympique Lyonnais, la 28e journée de Ligue 1 se poursuivait ce soir. Sur une bonne série de cinq matches sans défaite en Ligue 1 (trois victoires), l’AS Monaco pouvait poursuivre sa belle remontée au classement. Seizièmes, les Asémistes recevaient Bordeaux pour prendre leurs distances avec la zone de relégation. Mal en point, les Girondins restaient sur cinq défaites lors de leurs sept derniers matches et pointaient à la treizième position. Le début de rencontre était assez peu rythmé et les deux équipes se jaugeaient pendant de longues minutes. Finalement, les Monégasques faisaient valoir leur domination avec un tir de Radamel Falcao repoussé par Benoît Costil. Aleksandr Golovin remisait dans la foulée de la tête, mais Nicolas De Préville surgissait devant Rony Lopes pour éloigner le danger (16e). Le club de la Principauté maintenait une pression constante, mais ne parvenait pas à faire de différences flagrantes dans les derniers mètres.

Très actif, Rony Lopes débordait sur la droite et voyait son centre à ras de terre devant le but repoussé en corner par Benoît Costil (38e). Trop brouillon, Bordeaux tentait sa chance en contre, mais exploitait mal ses situations. Au retour des vestiaires, les hommes de Leonardo Jardim frappaient fort. Décalé sur la gauche, Fodé Ballo-Touré enroulait un centre tendu vers le but bordelais. Radamel Falcao s’élevait devant Pablo et concluait de la tête (1-0, 48e). Très dominateur, Monaco voulait doubler la mise et Rony Lopes mettait Benoît Costil à contribution (56e). Pourtant, Bordeaux obtenait un penalty suite à une main de Radamel Falcao dans sa surface. Jimmy Briand se chargeait de le transformer (1-1, 65e). Servi par Nicolas De Préville sur la droite, Yann Karamoh manquait de crucifier les Asémistes (67e) dans la foulée, mais il était trop court sur cette action. Cueilli à vif, Monaco reprenait sa marche vers l’avant et Carlos Vinicius voyait son tir détourné sur la gauche par Benoît Costil (73e). L’ancien napolitain pensait ensuite marquer sur une remise de Radamel Falcao, mais il était signalé hors-jeu (86e). Incapable de forcer la décision, Monaco est contraint au match nul face à Bordeaux.
Dijon fait preuve de solidarité

Sixième de Ligue 1 à la surprise générale, le Stade de Reims pouvait reprendre la quatrième place à l’Olympique de Marseille en cas de victoire face à Dijon. Dix-neuvième, le club bourguignon voulait se reprendre après cinq défaites de rang en Ligue 1.

 » Lire la suite de l’article sur le site d’origine – footmercato.net

error: Content is protected !!