PSG – OM : les notes du match

psg-8211-om-les-notes-du-match

Onze jours après son élimination en huitièmes de finale de Ligue des Champions contre Manchester United (1-3), le Paris Saint-Germain retrouvait ce dimanche soir son Parc des Princes pour le deuxième Classique de la saison face à l’Olympique de Marseille. En octobre dernier, le club de la capitale avait dominé la formation phocéenne à l’Orange Vélodrome grâce à des buts de Mbappé et Draxler (2-0). L’heure de la revanche avait donc sonné pour l’OM, sur une série de six matches sans défaite (5 victoires, 1 nul) et qui visait un nouveau succès pour revenir à trois points de l’OL, troisième. De son côté, le PSG voulait conserver son invincibilité à la maison en championnat, et faire un pas de plus vers le titre. Pour cette rencontre, Thomas Tuchel optait pour un 3-4-3 avec Dani Alves ailier droit et Kimpembe en défense centrale. Côté olympien, Rudi Garcia ne changeait pas une équipe qui gagne puisque le technicien français gardait son 4-4-2, Balotelli étant bel et bien titulaire.

Alors que certains supporters parisiens réalisaient une grève des encouragements en début de rencontre, les Phocéens se positionnaient très haut pour gêner les Parisiens, et Balotelli obligeait rapidement Areola à se coucher sur une tentative intéressante à l’entrée de la surface (2e). Bien rentrés dans leur match, les visiteurs ne tremblaient pas en début de partie, si ce n’est sur un mauvais contrôle de Mandanda, pas loin d’un but contre son camp improbable (6e). Offensivement, l’OM continuait donc son travail et Thiago Silva sauvait les siens sur un centre en retrait de Thauvin (10e). Derrière, l’international français butait sur Areola sur un corner rentrant et une frappe enroulée. Mais petit à petit, les locaux profitaient de quelques espaces pour créer le danger. Lancé dans le dos de la défense, Di Maria ajustait en effet Mandanda mais M. Gautier refusait le but pour hors-jeu (16e). Le portier marseillais sortait ensuite une lourde frappe de Meunier (25e) et permettait aux siens de rester dans le match. Et alors que le rythme retombait un peu, le PSG perdait deux joueurs sur blessure.
Steve Mandanda, une erreur fatale

Touché au genou en début de match, Dani Alves ne pouvait continuer le match et Dagba le remplaçait (31e). Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Meunier se blessait lui aussi juste derrière. Le Belge était donc remplacé par Kehrer (36e). Et après une petite échauffourée (38e) et une frappe de Mbappé captée par Mandanda (45e), le PSG trouvait le chemin des filets juste avant la pause. À la suite d’un corner marseillais, les Parisiens partaient en contre et Kehrer trouvait Di Maria qui servait Mbappé. Le natif de Bondy ouvrait son pied et trompait la vigilance de Mandanda (45e 2, 1-0). Juste après la pause, l’Olympique de Marseille égalisait ! Sur un dégagement de Mandanda, Ocampos héritait du ballon et réalisait un bon travail côté gauche avant de centrer. L’Argentin trouvait Germain qui plaçait une belle frappe croisée (46e, 1-1). La rencontre était donc relancée après seulement quelques secondes dans ce deuxième acte.

 » Lire la suite de l’article sur le site d’origine – footmercato.net

error: Content is protected !!