Les révélations de Noël Le Graet sur les méthodes de Véronique Rabiot

les-revelations-de-noel-le-graet-sur-les-methodes-de-veronique-rabiot

Les révélations de Noël Le Graet sur les méthodes de Véronique Rabiot

Publié le : 20/03/2019 – 20 h 57 – Dernière modification : 20/03/2019 – 20 h 58

Au lendemain des révélations de Véronique Rabiot, la mère d’Adrien Rabiot, sur la situation de son fils au Paris Saint-Germain, Noël Le Graët est lui revenu sur celle du milieu parisien en équipe de France. Et le président de la Fédération Française de Football a notamment révélé pourquoi il n’avait pas rencontré le joueur de 23 ans.

Noël Le Graët en compagnie de Didier DeschampsNoël Le Graët en compagnie de Didier Deschamps

Mai 2018. Alors que Didier Deschamps venait de dévoiler sa liste pour la Coupe du Monde en Russie quelques jours plus tôt, Adrien Rabiot décidait de dire non aux Bleus. La raison ? Le milieu parisien avait été placé dans la liste des réservistes par la sélectionneur tricolore, un statut qui ne convenait pas au principal concerné. Du coup, le joueur de 23 ans n’a plus porté le maillot de l’équipe de France depuis quasiment un an. Une situation sur laquelle est revenue Noël Le Graët. « Je ne l’ai pas suspendu. Si le sélectionneur veut le prendre, il peut tout à fait le faire. Mais ce jour est encore loin », a expliqué le président de la FFF au journal L’Equipe.

D’autant plus qu’Adrien Rabiot, qui devait le rencontrer, n’est jamais venu. Et comme l’a clairement expliqué Noël Le Graët au quotidien sportif, Véronique Rabiot n’y serait pas pour rien dans cette affaire : « j’ai sollicité Adrien Rabiot pour qu’il vienne s’expliquer dans mon bureau. Et c’est Madame Rabiot qui a répondu en disant qu’elle voulait venir d’abord elle toute seule au rendez-vous. Je lui ai dit qu’il n’en était pas question, même en rêve. C’était après qu’il a renoncé à être réserviste pour le Mondial. Il y a eu ensuite un deuxième contact, où elle nous a indiqué, cette fois-ci, qu’elle viendrait avec son fils. Ce n’était pas ce que je souhaitais, donc il n’y a pas eu de rendez-vous. Je voulais lui dire qu’il était trop jeune pour se fâcher avec l’équipe de France. Mais cela n’a pas pu se faire et c’est dommage. »

Suite à sa décision sur sa place de réserviste, Adrien Rabiot n’a donc pas revu le président de la Fédération Française de Football. L’année 2018 du milieu français a donc été compliquée, car tout n’a pas été rose non plus au Paris Saint-Germain. Sept mois plus tard, le principal concerné a en effet été mis à l’écart par les dirigeants du club de la capitale pour ne pas avoir prolongé son contrat, qui se termine en juin prochain. Et depuis, Adrien Rabiot a même été mis à pied. Ce dernier traverse donc une passe très compliquée, que ce soit en club ou en sélection. Mais qu’en est-il de l’avenir chez les Bleus ?

 » Lire la suite de l’article sur le site d’origine – footmercato.net

error: Content is protected !!