Bayern Munich : le coup de gueule de Renato Sanches

bayern-munich-le-coup-de-gueule-de-renato-sanches

Bayern Munich : le coup de gueule de Renato Sanches

Publié le : 21/03/2019 – 12 h 02 – Dernière modification : 21/03/2019 – 12 h 32

Annoncé dans le viseur parisien l’hiver dernier, Renato Sanches n’avait pas eu l’autorisation de quitter la Bavière. Aujourd’hui, le Portugais a confié qu’il ne supportait plus de jouer les remplaçants au Bayern Munich.

Renato Sanches est prêt à quitter le Bayern s'il le fautRenato Sanches est prêt à quitter le Bayern s’il le faut

L’hiver dernier, lorsque le Paris Saint-Germain scrutait partout en Europe pour dénicher un milieu de terrain, le club de la capitale s’était penché sur le profil du portugais Renato Sanches (21 ans). Remplaçant au Bayern Munich, celui qui avait été élu Golden Boy en 2016 avait alors été retenu par ses dirigeants et son entraîneur, Niko Kovac. « C’est vrai que le PSG était très intéressé. J’ai dit clairement à mes dirigeants que Renato ne partirait pas. Il est très bien en ce moment et je suis très heureux avec lui », déclarait d’ailleurs Kovac en janvier dernier.

Mais entre temps, le coach bavarois n’a pas vraiment montré au Portugais qu’il comptait énormément sur lui. Depuis la fin du mercato d’hiver, Renato Sanches n’a joué que 55 minutes, toutes compétitions confondues. Un bilan qui ne satisfait pas l’intéressé qui l’a fait savoir à Kicker. « Je ne suis pas heureux ici. Je travaille beaucoup, mais on ne me fait pas jouer », a-t-il déclaré dans des propos relayés par le journal allemand. Mécontent, Sanches a ensuite indiqué qu’il avait « beaucoup de discussions avec l’entraîneur » afin de comprendre les raisons du traitement qui lui est réservé. Mais visiblement, ces échanges n’ont rien apporté au joueur.
Un départ estival clairement envisagé
Pour tenter d’expliquer le faible temps de jeu du Portugais, Kicker précise que le changement tactique opéré par Niko Kovac, qui est passé du 4-3-3 au 4-2-3-1 serait l’une des raisons fatales au Lusitanien. Avec ce nouveau système, Sanches, qui joue en 8, n’aurait pas le meilleur profil pour les deux places de milieux situées juste devant la défense. De plus, il y a la forte concurrence de Thiago Alcantara, Javi Martinez et Leon Goretzka.

Retenu l’hiver dernier, l’ancien pensionnaire de Benfica pourrait donc enfin être libéré. En tout cas, le natif de Lisbonne laisse clairement entendre qu’il ira sous d’autres cieux si son cas ne s’arrange pas d’ici la fin de la saison. « Je veux me concentrer sur ce qui sera le mieux pour moi. Je veux jouer davantage, peut-être dans un autre club. Je dois m’en préoccuper. » Le message est passé !

Résultats Ligue 1 Conforama

 » Lire la suite de l’article sur le site d’origine – footmercato.net

error: Content is protected !!