OL : ce qu’il faut savoir sur Sylvinho

ol-:-ce-qu’il-faut-savoir-sur-sylvinho

OL : ce qu’il faut savoir sur Sylvinho

Publié le : 18/05/2019 – 18 h 12

L’annonce n’a pas encore été officialisée mais selon toute vraisemblance, Sylvinho va devenir le nouvel entraîneur de l’OL. Méconnu en France, voici quelques renseignements à prendre sur le Brésilien.

Sylvinho époque Barça entre 2004 et 2009Sylvinho époque Barça entre 2004 et 2009

Un joueur de devoir
Sylvinho n’a peut-être jamais joué en France, il n’est pas non plus un inconnu. Il a même évolué dans de grands clubs durant sa carrière. Après avoir débuté au Corinthians, il a rejoint l’Europe en intégrant Arsenal, et devenant au passage le premier Brésilien de l’histoire des Gunners. Il y sera resté deux saisons, le temps de remplacer Nigel Winterburn, puis de se faire piquer sa place par Ashley Cole. Transféré au Celta, il tapera dans l’œil du Barça qui le recrutera. Il réussira à tirer son épingle du jeu malgré la concurrence de Giovanni van Bronckhorst puis d’Eric Abidal. Le gaucher terminera à Manchester City en 2010, avant de prendre sa retraite. Sans être un crack, il disposait des qualités d’un latéral moderne, se projetant souvent vers l’avant, dépannant même par moment au poste d’ailier grâce à sa belle technique. Un vrai joueur de métier, très utile au sein d’un effectif.
Il s’est forgé un gros palmarès
Tout au long de sa carrière de joueur, il sera parvenu à soulever bon nombre de trophées. Au Brésil déjà, il s’est offert le championnat Paulista à trois reprises (1995, 1997 et 1999), devenant aussi champion du Brésil en 1998 avec Corinthians et remportant la Coupe du Brésil en 1995. À Arsenal, Sylvinho n’a gagné qu’un Community Shield en dominant Manchester United en 1999. Un an plus tard, il échouera aux tirs au but en finale de Coupe de l’UEFA face à Galatasaray. Avec le Celta, il accrochera une qualification en Ligue des Champions puis se forgera le plus gros de son palmarès au Barça. Double vainqueur de la Ligue des Champions et de la Supercoupe d’Espagne, triple champion d’Espagne et vainqueur de la Copa del Rey, il sera de la fabuleuse année 2009 où le Barça réussira à glaner trois trophées.
Il ne parle pas français mais il est polyglotte

Au cours de sa carrière, Sylvinho a pas mal bourlingué, notamment en Angleterre, en Espagne et en Italie. Parlant le portugais, il n’aura aucun mal à se faire comprendre par le contingent lusophone de l’OL (Marcelo, Marçal, Rafael, Lopes) mais il ne parle pas français, du moins pas encore. « Il est polyglotte. Il sait imiter tous les accents d’un vestiaire et sait être drôle dans le privé. Je n’ai aucun doute qu’il va apprendre le français en moins de trois mois » assure dans l’Equipe Marco Aurelio Cunha, un proche de Sylvinho, aujourd’hui coordinateur du football féminin à la fédération brésilienne. Il a aussi beaucoup vécu en Italie, y passant même ses diplômes d’entraîneur,

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!