Mercato : le Nîmes Olympique se prépare à une saignée d’envergure

mercato-:-le-nimes-olympique-se-prepare-a-une-saignee-d’envergure

Mercato : le Nîmes Olympique se prépare à une saignée d’envergure

Publié le : 13/06/2019 – 20 h 01

Promu en Ligue 1 la saison dernière, le Nîmes Olympique a plus que réussi sa saison en terminant à la neuvième place du classement. Victime de son succès, le club entraîné par Bernard Blaquart va devoir bien négocier cette intersaison, d’autant que plusieurs éléments sont courtisés.

Comme Savanier, de nombreux joueurs de Nîmes sont courtisésComme Savanier, de nombreux joueurs de Nîmes sont courtisés

Le Stade Rennais, le FC Nantes, les Girondins de Bordeaux ou encore l’AS Monaco : tous ont terminé derrière le Nîmes Olympique cette saison. Promu en Ligue 1 l’an dernier, l’écurie entraînée par Bernard Blaquart a terminé l’exercice 2018-2019 à la neuvième position du classement (53 points). Le tout en proposant un football souvent intéressant. De quoi attiser les convoitises donc après une saison plus que satisfaisante. Et plusieurs éléments sont suivis avec attention cet été 2019. En tête de liste, on retrouve Anthony Briançon. Interrogé par Le Midi Libre, le défenseur avait confié au sujet de son avenir. « Je suis 100 % nîmois, j’ai encore 2 ans de contrat et je ne partirai pas pour partir, même si j’ai eu des opportunités. Mais on ne sait pas de quoi demain sera fait… ». Le joueur se poserait toutefois des questions au sujet de son avenir et si une offre arrivait, il en discuterait avec ses dirigeants, nous a-t-on fait savoir, lui qui est sollicité par Rennes et Marseille. D’après nos informations, une proposition financière importante d’un club russe est en préparation et pourrait arriver dans les mains du défenseurs assez rapidement.

Toutefois, Nîmes, par la voix de son directeur sportif Laurent Boissier, a exclu un départ pour le moment dans les colonnes de La Provence .« Anthony Briançon n’est pas transférable ». Même son de cloche concernant Renaud Ripart, courtisé par des écuries espagnoles et par Strasbourg. Mais les Crocos espèrent faire prolonger cet élément polyvalent, qui souhaite une belle revalorisation salariale pour continuer l’aventure nous a-t-on fait savoir. Toujours au niveau des prolongations, le NO espère aussi boucler celle d’Antonin Bobichon selon La Provence. Un joueur qui sera en fin de contrat dans un an, soit en juin 2020. Lié à Nîmes jusqu’en 2022, Téji Savanier va arriver à un tournant de son aventure. Le milieu, auteur d’une très belle saison en Ligue 1 (6 buts et 13 passes décisives), a été lié à l’ASSE. Mais c’est surtout Montpellier, son club formateur, qui souhaite le récupérer. « C’est un joueur qui fait partie d’une liste en cas de départ d’Ellyes Skhiri. Cela ne pourra se faire que si lui a envie de revenir dans son club formateur et qu’il le clame haut et fort », avait confié Laurent Nicollin.
Plusieurs départs cet été 2019 ?  » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!