Ce qu’il faut retenir de la première de l’OL version Sylvinho

ce-qu’il-faut-retenir-de-la-premiere-de-l’ol-version-sylvinho

Ce qu’il faut retenir de la première de l’OL version Sylvinho

Publié le : 13/07/2019 – 23 h 00

Samedi après-midi au stade Pierre Rajon, l’Olympique Lyonnais a affronté le Servette de Genève en amical. L’occasion pour Sylvinho de mettre en place les principes de jeu sur lesquels il compte s’appuyer cette saison.

Amine Gouiri a marqué des points en amicalAmine Gouiri a marqué des points en amical

Une grande première. Samedi après-midi, Sylvinho a dirigé son premier match en tant qu’entraîneur de l’Olympique Lyonnais. Une rencontre amicale mais très importante après une grosse semaine de travail, entre la reprise et le stage à Tignes. Le technicien brésilien avait d’ailleurs expliqué au micro d’OLTV vendredi : « la deuxième étape de la construction d’une équipe, ce sont les matches amicaux. Les joueurs sont prêts à jouer 45 minutes. C’est difficile pour eux car ils se donnent à fond. J’attends d’eux du dynamisme. L’objectif est de commencer à mettre en place les concepts de jeu sur la pelouse ». Et c’est ce que son équipe s’est évertuée à faire face au Servette de Genève. Pour l’occasion, il a fait appel à 23 joueurs. Il a aligné deux onze différents sur chaque mi-temps (Kitala, Griffiths et Fofana se sont partagés le temps de jeu sur les deux périodes).

Comme attendu, Sylvinho a misé sur un 4-3-3, son système de prédilection. Durant la première période, même si les Gones ont souvent pêché physiquement et qu’il y a eu parfois un manque d’automatisme puisque l’équipe était composée à la fois d’anciens et de jeunes, on a pu distinguer la volonté à la fois d’évoluer haut et d’utiliser la largeur du terrain. Les latéraux, Kenny Tete, à droite, et Fernando Marçal, à gauche, ont multiplié les montées. Ils ont aussi pas mal tenté leur chance en frappant au but. Le Néerlandais a d’ailleurs buté sur la transversale (25e) après un gros travail de Rayan Cherki. Ce dernier a d’ailleurs était l’un des seuls à apporter du danger et de la percussion sur cette période. Sylvinho a également demandé à Cherki et Pintor de permuter à deux reprises, ce qui leur a permis d’évoluer aussi bien sur l’aile gauche que l’aile droite. Ce qui a été un peu plus compliqué pour Pintor qui a manqué de gaz au fur et à mesure de la rencontre.
Une deuxième mi-temps plus consistante

Le coach brésilien, comme lors du stage à Tignes, a demandé à ses joueurs du mouvement offensivement, même si on a senti parfois qu’ils étaient limités physiquement. Il a aussi voulu que ses milieux soient actifs et aillent agresser et presser leurs adversaires. Ce qu’a fait notamment Diop, parfois limite trop agressif, mais cela a eu l’air de plaire au coach de l’OL qui l’a félicité depuis son banc. Sylvinho a aussi repris certains de ses joueurs offensifs auxquels il a demandé de faire les efforts et le travail défensif.

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!