Lucas Ocampos explique son départ de l’OM

lucas-ocampos-explique-son-depart-de-l’om

Lucas Ocampos explique son départ de l’OM

Publié le : 15/08/2019 – 21 h 01

Son départ a suscité des regrets du côté de la Canebière et pourtant, l’OM s’est résolu à vendre, assez vite, Lucas Ocampos au FC Séville pour un montant avoisinant les 15 M€. L’Argentin est revenu sur les raisons de son départ.

Lucas Ocampos avec l'OM, sous le regard de Florian ThauvinLucas Ocampos avec l’OM, sous le regard de Florian Thauvin

Le 3 juillet dernier, l’OM officialisait la nouvelle : Lucas Ocampos était transféré au FC Séville. Le départ d’un joueur devenu un cadre au fil des années malgré un début d’expérience poussif et deux prêts consécutifs au Genoa et à l’AC Milan. C’est durant la deuxième partie de son aventure, sous l’égide de Rudi Garcia, que l’Argentin, aujourd’hui âgé de 25 ans, s’est fait une place dans le cœur des supporters olympiens, autant agacés par sa maladresse qu’épatés par sa débauche d’énergie.

Interrogé par L’Equipe, Ocampos a expliqué pourquoi il avait quitté le club olympien, où il lui restait un an de contrat. Et on comprend que la donne financière a joué un grand rôle. « Il me restait un an de contrat. Nous n’avons pas réussi à nous mettre d’accord avec les dirigeants et j’ai eu cette opportunité d’aller à Séville. J’avais envie d’aller au bout de mon contrat mais c’était compliqué car ce n’était pas une bonne chose pour les finances du club si je partais libre. Je suis satisfait que le club ait pu récupérer de l’argent grâce à mon transfert. »
« Je me sentais à Marseille comme chez moi »
Soldat jusque dans le mercato, Ocampos a donc consenti à changer d’air, même s’il se voyait bien poursuivre l’aventure. Après plusieurs semaines de vie en Andalousie, il se dit satisfait de son choix mais garde une pointe de nostalgie. « Je suis content de la décision que j’ai prise, même si, dans l’avion pour Séville, ma femme me disait que Marseille allait lui manquer. C’a été très dur de partir, pour moi, mais aussi pour elle et pour mes filles, qui y ont passé toute leur enfance. Je m’y sentais comme chez moi. J’ai vécu une belle histoire à Marseille et cela restera gravé à jamais en moi. »

Ses premiers pas avec le FC Séville sont pour l’instant positifs. Ses apparitions durant la pré-saison ont plu à la presse espagnole. Il a dû s’adapter à un nouveau poste, sur le côté droit (même si l’arrivée de Rony Lopes pourrait rebattre les cartes). « Je veux vivre la meilleure saison possible, continuer à grandir et gagner un titre. Séville est un club très ambitieux et c’est pour ça que je suis ici. Le public peut s’attendre à un joueur qui travaille toujours, qui donnera toujours son meilleur sur le terrain pour l’équipe », disait-il fin juillet. Les supporters olympiens ne démentiront pas.

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!