Ligue 1 : l’OL piétine face à Bordeaux

ligue-1-:-l’ol-pietine-face-a-bordeaux

Ligue 1 : l’OL piétine face à Bordeaux

Publié le : 31/08/2019 – 19 h 27 – Dernière modification : 31/08/2019 – 19 h 28

Auteur d’une prestation encore inquiétante, comme à Montpellier, l’OL a concédé le match nul 1-1 à domicile face à Bordeaux.

Lyon a perdu encore des pointsLyon a perdu encore des points

L’euphorie du début de saison est retombée à Lyon. Après deux victoires très convaincantes à Monaco (3-0) et contre Angers (6-0), les Gones ont chuté pour la première fois dans ce championnat à l’occasion d’un déplacement à Montpellier (1-0) en milieu de semaine. Outre la défaite, c’est surtout la manière qui a posé question. On a parfois revu cette équipe de l’an passé qui peine dans l’engagement et le sérieux. Les joueurs devaient donc une revanche à leurs supporters. Handicapé par la suspension de Koné et la blessure de Marçal, Sylvinho envoyait un 4-3-3 avec Cornet, Depay et Terrier, laissant Dembélé et Traoré sur le banc. Reine-Adélaïde fêtait lui sa première apparition sous son nouveau maillot aux côtés d’Aouar et de Thiago Mendes, alors que Dubois prenait le poste de latéral gauche.

Face au 4-4-2 présenté par les Girondins de Bordeaux, les Gones effectuaient un début de rencontre plutôt encourageant. Cela manquait un peu de rythme tout de même et les trois de devant n’offraient pas suffisamment de mobilité pour permettre aux milieux d’être efficace à la création. Aouar réalisait quand même un numéro sur le côté gauche débordant Tchouaméni et Briand, avant de se débarrasser de Kwateng, puis de frapper en plein sur Costil (8e). Les débats se rééquilibraient doucement et le rythme, déjà peu élevé, devenait apathique. Seul Terrier essayait de sortir de ce début de sieste par une frappe qui terminait dans les gants du portier (22e). Discret jusque-là, Depay lui réveillait tout ce petit monde endormi.
Bordeaux peut avoir des regrets
Lancé dans le dos de la défense, l’international néerlandais réussissait à tromper Costil d’une frappe croisée malgré un angle fermé et ouvrait le score (1-0, 31e). Il signait là déjà son 4e but de la saison. Désormais mené au score, Bordeaux essayait de prendre le contrôle du cuir mais sans aucun danger pour l’adversaire. Regroupé, Lyon lui attendait la fin de la première période. Une fois la pause passée, on assistait au même match que l’an passé, au même rythme qu’à Montpellier. L’OL n’arrivait pas à reprendre le dessus, ni à élever son niveau de jeu. Pire encore, les Rhodaniens laissaient les Girondins revenir dans cette rencontre.

La faute dans un premier temps à Thiago Mendes, qui laissait ses partenaires à dix après un second avertissement logique (61e). Il fallait tenir le score mais la rentrée de Tousart à la place d’un Reine-Adélaïde pas à son avantage pour cette première ne changeait pas grand-chose. Après plusieurs tentatives, c’est donc logiquement que Bordeaux égalisait. Impérial sur une double intervention face à Benito et De Préville,

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!