Mercato : le Real Madrid fait la moue

mercato-:-le-real-madrid-fait-la-moue

Mercato : le Real Madrid fait la moue

Publié le : 03/09/2019 – 09 h 35 – Dernière modification : 03/09/2019 – 09 h 45

Malgré une enveloppe de plus de 300 M€ investie cet été, le Real Madrid de Zinedine Zidane ne saute pas de joie. Explications.

Zinedine Zidane n'est pas totalement emballé par le mercato de la Casa BlancaZinedine Zidane n’est pas totalement emballé par le mercato de la Casa Blanca

C’est une situation paradoxale qui interpelle. Dépossédé de sa couronne continentale et incapable de redevenir roi d’Espagne depuis deux saisons, le Real Madrid annonçait une grande révolution cet été. Un changement XXL qui s’est opéré avec le retour sur le banc de touche de Zinedine Zidane. Revenu pour jouer les pompiers de service, le Français avait enthousiasmé tout le microcosme merengue. Embarquée dans une crise sans fin, la Casa Blanca semblait pouvoir se sauver en rapatriant l’homme aux trois Ligues des Champions consécutives.

Un retour qui s’est fait toutefois sous conditions. En clair, ZZ a dit oui à Florentino Pérez uniquement si un mercato XXL était réalisé. Une requête acceptée par le président madrilène. Ce dernier a d’ailleurs offert à son entraîneur pas moins de 5 recrues (Eden Hazard, Luka Jovic, Ferland Mendy, Eder Militão, Rodrygo) dont le coût total a dépassé les 300 M€. Un investissement conséquent qui peine pourtant à séduire. Ce matin, Marca titre d’ailleurs en Une : « Où est la révolution française ? » Car le constat dressé à l’issue du mercato n’est pas flamboyant.
Plus de 300 M€ dépensés, mais peu de joie
Tout d’abord, Zidane reste très frustré par le dossier Paul Pogba. L’entraîneur madrilène avait clamé son envie de recruter le milieu de Manchester United et ce dernier avait également affiché publiquement ses velléités de départ. Sauf que le board du Real Madrid n’a pas spécialement poussé pour le recruter. Un premier accroc entre Zidane et Pérez qui n’a pas manqué de faire parler de l’autre côté des Pyrénées. Ensuite, il y a le cas des indésirables qui n’ont pas pu être vendus ou prêtés (Gareth Bale, James Rodriguez, Mariano Diaz entre autres).

Enfin, le principal reproche formulé par les médias locaux est celui d’une révolution annoncée qui n’a finalement pas modifié le visage de l’équipe. En clair, hormis Hazard, les recrues estivales sont loin d’avoir gagné leur place dans le onze type de ZZ. Rodrygo est encore jugé trop tendre, Takefusa Kubo a été prêté à Majorque et Militão n’a toujours pas joué depuis son retour de la Copa América. Certains comme Mendy et Jovic ont connu un retard à l’allumage à cause de blessures, mais le Serbe a étrangement été au coeur de rumeurs annonçant un départ précipité (sous forme de prêt). Assez rare pour être souligné. Zidane et ses recrues sauront-ils faire mentir les observateurs d’ici le prochain mercato ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!