Ventes des Titis : Luis Fernandez fulmine contre le PSG

ventes-des-titis-:-luis-fernandez-fulmine-contre-le-psg

Ventes des Titis : Luis Fernandez fulmine contre le PSG

Publié le : 04/09/2019 – 09 h 00 – Dernière modification : 04/09/2019 – 09 h 08

Cet été, le Paris Saint-Germain a vendu énormément de jeunes joueurs issus du centre de formation. Une politique qui ne plaît pas du tout à Luis Fernandez.

Luis Fernandez l'a mauvaise contre le PSGLuis Fernandez l’a mauvaise contre le PSG

Cet été, pour mener à bien sa campagne de recrutement, le Paris Saint-Germain a décidé de miser non pas sur Julian Draxler, Layvin Kurzawa ou Thomas Meunier pour renflouer ses caisses, mais sur la vente massive de jeunes talents. Incapable de se débarrasser d’éléments moyens aux salaires très juteux, le club de la capitale a donc laissé filer plusieurs talents issus du centre de formation (Nkunku, Diaby, Zagre, Nsoki, Weah ou encore Adli). Un choix qui a tout de même permis aux Rouge-et-Bleu de toucher environ 60 M€, sans compter d’éventuels bonus liés à des potentielles reventes.

Une politique de transfert qui n’a pas manqué de faire jaser. Lorsqu’il a pris le contrôle du PSG, Nasser Al-Khelaïfi avait clairement annoncé qu’il ne souhaitait pas recruter le nouveau Lionel Messi, mais le former. Un objectif dans les cordes du club de la capitale, grâce à l’impressionnant vivier de talents de l’Ile-de-France. Voir Paris se délester de ses meilleures promesses a donc de quoi surprendre. À commencer par un certain Luis Fernandez. Revenu au PSG du temps d’Antero Henrique, l’ancien entraîneur emblématique des champions de France en titre, qui a depuis quitté le club, n’a pas mâché ses mots dans les colonnes du Parisien pour critiquer le choix du PSG. Et ça envoie.
« Vous me donnez ces joueurs-là, je les emmène en Ligue des Champions »
« Beaucoup de nos jeunes ont été transférés par rapport au fair-play financier. Je connais Dagba, Zagre, comme Nsoki, Diaby ou Claudio Gomes, que j’aurais pu réussir à retenir… (…) On m’a envoyé discuter avec Orléans pour qu’il devienne un club satellite. Pourquoi est-ce qu’on ne l’a pas fait ? C’est quoi la politique ? Je ne comprends rien, alors qu’on a un vivier extraordinaire en région parisienne. (…) La réserve a été supprimée pour des raisons que je n’ai pas comprises. On se débarrasse des jeunes, on n’en veut plus », a-t-il confié, précisant ensuite que Leonardo l’avait bien contacté à son retour, mais uniquement pour lui signifier qu’il ne comptait pas le reprendre. Mais ce n’est pas tout.

Très remonté, l’ancien international tricolore fulmine contre ce qu’il considère comme un incroyable gâchis. Car Fernandez en est convaincu, il aurait été capable d’intégrer la Ligue des Champions avec ces jeunes. « Guclu est parti à Rennes, Postolachi à Lille. Certains sont partis gratuitement, comme Ballo-Touré il y a deux ans. Et Ikoné ? Il est international aujourd’hui. (…) Vous me donnez ces joueurs-là,

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!