Julien Cazarre : « je souhaite à l’OM d’avoir un Leonardo »

julien-cazarre-:-«-je-souhaite-a-l’om-d’avoir-un-leonardo-»

Après plusieurs années à régaler les fans de foot sur sa rubrique de l’abonné 93 227 dans J 1 qu’il animait en fin d’émission depuis 2013, Julien Cazarre est revenu à ses premiers amours, la radio. Et pas n’importe où puisque c’est sur RMC, la radio qui a été la première à croire en lui, qu’il a débarqué fin août avec son humour, ses tacles à la gorge et son fusil de sniper. Que ce soit dans l’émission Team Duga entre 18h et 20h où dans l’after foot (22h-0h), le monde du foot en prend pour son grade tous les soirs et Cazarre n’épargne personne, à commencer les consultants de la radio et notamment un certain Christophe Dugarry. FM est parti à sa rencontre dans les locaux de son nouvel employeur pour faire un tour d’horizon de l’actualité foot et notamment Neymar, Leonardo, André Villas-Boas, l’OM et bien sûr son ennemi juré, le FC Barcelone. Mais il nous explique pourquoi il a décidé de revenir sur RMC, 6 ans après son départ pour Canal . Morceaux choisis avec un vrai passionné de foot… et de mercato.

Foot Mercato : pourquoi avoir choisi de revenir sur RMC après votre passage sur Canal  ?

Julien Cazarre : je n’ai pas eu as le choix, parce que France Inter ne me voulait pas et que Wit FM c’était trop loin parce que c’est à Bordeaux. Non la vraie réponse, c’est que RMC c’est un peu comme une deuxième maison pour moi. J’ai commencé là tout ce qui est football. Les premiers qui m’ont donné ma chance c’est RMC et Gilbert Bribois. À l’époque personne, y compris à Canal, ne croyait à l’humour dans le foot. Ça paraît dingue, mais en 2009, personne ne faisait des blagues sur le foot. J’ai fait un essai, ça s’est bien passé et après il y a eu tout le reste. Pour moi, c’était partir qui était bizarre que de revenir. J’avais fait le tour de la question à J 1. Après J 1, il n’y avait rien qui ne m’intéressait vraiment dans les nouveaux projets à Canal. Je ne convenais plus à ce qu’ils voulaient donc on s’est quittés sur un commun accord. De toute façon, je voulais refaire de la radio.

FM : certains parlent du retour du « vrai after foot » avec ce come-back, qu’est-ce que cela vous inspire ?

JC : est-ce que c’est le vrai OM depuis le retour de Dimitri Payet ? On ne sait pas ! Non, sérieusement, je ne sais pas ce que c’est le « vrai After Foot ». Et puis, le « vrai After Foot » faisait moins d’audiences que maintenant, donc bon. C’est des termes à la con, c’est bien, ça flatte, mais on s’en fout.

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!