Ligue 1 : le LOSC reprend des couleurs face au SCO

ligue-1-:-le-losc-reprend-des-couleurs-face-au-sco

Ligue 1 : le LOSC reprend des couleurs face au SCO

Publié le : 13/09/2019 – 20 h 51 – Dernière modification : 13/09/2019 – 21 h 40

Dans une rencontre maitrisée de bout en bout malgré une fin dont il se serait bien passé, le LOSC a logiquement battu Angers 2-1. Victor Osimhen a inscrit son 5e but de la saison.

Victor Osimhen a inscrit son 5e but de la saisonVictor Osimhen a inscrit son 5e but de la saison

Le LOSC et le SCO s’étaient quittés le 18 mai dernier sur un score sans appel de 5-0 en faveur des Lillois. 4 mois plus tard, les choses ont bien changé dans les deux clubs. Après le passage de l’ouragan mercato, les effectifs n’ont plus du tout le même visage. Encore en rodage, les Dogues connaissent d’ailleurs un début de saison poussif avec deux victoires et deux défaites. Galtier tâtonne encore dans ses choix. Ce soir pour la réception d’Angers, il alignait un 4-2-3-1 avec le nouvel international Ikoné en soutien du désormais buteur maison Osimhen. Renato Sanches débutait lui sur le banc de touche, tout comme Celik, au profit du duo André-Soumaré.

En face, les visiteurs s’organisaient dans un système renforcé par une défense à cinq, bien décidés à prolonger ce bon début de championnat (3 succès pour une défaite). Pourtant, rapidement, le SCO éprouvait des difficultés dans le jeu, gêné par la percussion des éléments offensifs adverses et la verticalité du jeu lillois. Osimhen, tantôt dans un rôle de pivot, tantôt prenant la profondeur, parvenait à toucher pas mal de ballons. Luiz Araujo faisait lui très mal dans le couloir droit alors que Bamba et Ikoné se trouvaient facilement. Accroché dans la surface après une grosse accélération (9e), l’attaquant nigérian se procurait une première situation avec cette reprise de peu à côté (23e).
Osimhen frappe encore
Lille ne tardait pas à être récompensé de sa domination. Après un numéro sur son flanc, Luiz Araujo repiquait pour changer d’aile et permettre à Bamba de frapper. Butelle est sur la trajectoire mais commettait une faute de main, dont Osimhen profitait (1-0, 39e), inscrivant son 5e but (déjà !) de la saison juste avant la pause. Trop largement bougés en première période, les Scoïstes revenaient en seconde période avec le même onze mais pas les mêmes intentions. Certes l’absence d’El Melali se faisait ressentir mais, ils prenaient plus de risques, montraient plus d’agressivité, évoluant même plus haut sur le terrain. Dépositaire du jeu, Santamaria levait la tête pour alerter Bahoken dans la surface. L’ancien Strasbourgeois effectuait une remise au cordeau en direction de Capelle, qui butait sur Maignan (47e).

Un simple avertissement aura fallu aux Dogues. Le flottement ne durait pas, au contraire même. Sur une relance qui semblait anodine, Mangani se laissait prendre par le pressing et permettait à Luiz Araujo de filer au but, pour signer le break (2-0, 53e). Bahoken tentait une réaction avec cette frappe captée en deux temps par Maignan (55e) mais Angers semblait avoir déjà abdiqué.

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!