Juventus : enfin l’heure d’Adrien Rabiot ?

juventus-:-enfin-l’heure-d’adrien-rabiot-?

Juventus : enfin l’heure d’Adrien Rabiot ?

Publié le : 20/09/2019 – 15 h 00 – Dernière modification : 20/09/2019 – 16 h 33

Après un début de saison costaud, la Juventus de Maurizio Sarri va aborder un calendrier chargé mais bien plus facile. L’occasion parfaite pour enfin lancer une rotation d’effectif qui devrait bénéficier à Adrien Rabiot.

Adrien Rabiot sur le banc de la JuventusAdrien Rabiot sur le banc de la Juventus

La Juventus Turin n’est pas leader de la Serie A ni de son groupe de Ligue des Champions. Mais à y regarder de plus près, il n’y a pas de quoi s’affoler pour la Vieille Dame. Contrairement à la saison passée, elle a eu droit à un traitement de choc avec un calendrier particulièrement corsé. Au cours des trois premières journées, elle a dû se coltiner la réception de Naples, son principal concurrent en championnat, et un déplacement délicat à Florence, tandis que le programme de Ligue des Champions lui a réservé d’entrée un voyage du côté de l’Atlético de Madrid. Au niveau des résultats, le club turinois ne s’en tire pas mal (2 victoires, 1 nul en championnat, 1 nul à Madrid), et l’entraîneur Maurizio Sarri a vécu un sacré baptême du feu au sein de son nouveau club.

Et pour se prémunir d’un début de saison raté, l’ancien coach de Naples a décidé de faire confiance à un onze de départ classique, quasiment sans recrues (à l’exception de Danilo et d’Higuain, revenu de prêt). Matthijs de Ligt a bénéficié de la grave blessure de Chiellini pour prendre place aux côtés de Bonucci, tandis qu’Aaron Ramsey, absent des deux premières rencontres, a eu droit à 4 minutes de jeu contre l’Atlético de Madrid et Adrien Rabiot 28 minutes de jeu lors de la première journée de championnat face à Parme. Sarri s’est appuyé sur des éléments confirmés et rompus aux grands événements et il l’a assumé sans problème.
Un nouveau visage contre l’Hellas Vérone ?
« Mon sentiment est que l’équipe n’est pas encore prête pour une rotation complète. À ce stade, nous devons faire très attention, car les joueurs doivent être placés dans les meilleures conditions et non pas en difficulté », disait-il avant le match face à l’Atlético de Madrid. Rappelons aussi que le technicien italien n’est pas un adepte du turnover, comme il l’a démontré à Naples. Mais voilà que le calendrier s’accélère au niveau du rythme en même temps qu’il s’allège en difficulté. En une semaine, le club turinois va affronter l’Hellas Vérone, Brescia et la SPAL. Et pour la Gazzetta dello Sport, la réception de Vérone ce samedi va permettre une véritable rotation d’effectif.

Ainsi, Paulo Dybala, sous-utilisé depuis le début de saison, peut espérer débuter, tout comme Gianluigi Buffon, qui viendrait prendre la place de Szczesny dans les buts. Si Ramsey est encore un peu court pour démarrer, Bentancur est bien placé pour suppléer Pjanic dans le rôle de sentinelle.

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!