Ligue 1 : les flops du mercato estival 2/2

ligue-1-:-les-flops-du-mercato-estival-2/2

Ligue 1 : les flops du mercato estival 2/2

Publié le : 16/10/2019 – 18 h 14 – Dernière modification : 16/10/2019 – 18 h 23

La trêve internationale est l’occasion de faire un bilan sur le début de saison des clubs de l’Hexagone. Ainsi, nous vous présentons le volume 2 des pires recrues du marché des transferts édition été 2019.

Les flops du mercato estival en Ligue 1, volume 2Les flops du mercato estival en Ligue 1, volume 2

Joachim Andersen (Lyon/DAN/23 ans) : le défenseur central danois est arrivé en provenance de la Sampdoria pour plus de 24 millions d’euros, avec l’étiquette du joueur qu’il manquait à l’Olympique Lyonnais. Son intégration est assez difficile et ses prestations sont très moyennes voire inquiétantes. Cependant, l’international danois montre depuis peu un meilleur visage, en espérant que ça continue pour le bonheur de l’OL et de ses supporters. Avec le départ de Sylvinho, peut-être que le Danois deviendra un élément incontournable.

Youssouf Koné (Lyon/MAL/24 ans) : après Thiago Mendes et Joachim Andersen, Youssouf Koné est également en difficulté depuis son arrivée dans le Rhône. Venu remplacer le virevoltant Ferland Mendy parti au Real Madrid, l’international malien a un coup de mou depuis quelques matches. Après avoir été convaincant lors des deux premières journées de championnat, il a montré ses limites lors des rencontres suivantes avec notamment une exclusion contre Montpellier.

Ruben Aguilar (Monaco/FRA/26 ans) : le défenseur droit de 26 ans a débarqué sur le Rocher en provenance de Montpellier après deux années de qualité pour remplacer le champion du monde Djibril Sidibé, parti à Everton. Malheureusement pour lui, Aguilar n’est pas assez performant et à l’image de son club, l’AS Monaco, il est dans le dur depuis le début de la saison. Contre le FC Metz, il s’est même fait exclure et s’est fait suspendre deux matches. Les dirigeants monégasques en attendent plus d’un joueur qui a coûté 8 millions d’euros.

Yussuf Yazici (LOSC/TUR/22 ans) : quand le Turc a débarqué dans le nord de la France à Lille, on pensait que c’était un coup de génie tant le jeune joueur faisait parler de lui en bien à Trabzonspor. Malheureusement, le changement de pays et de culture est peut-être fatal pour lui. En 8 matches avec le LOSC, il n’a délivré aucune passe décisive et n’a jamais fait trembler les filets. Des prestations médiocres qui commencent à faire douter le club nordiste de son investissement de plus de 16,5 millions d’euros. À lui de prouver que Lille ne s’est pas trompé lors des prochaines échéances des Dogues.

Raphinha (Rennes/BRE/22 ans) : pour remplacer les nombreux départs (Sarr, Koubek, Ben Arfa et André) après la belle saison rennaise l’an dernier, le club breton a investi plus de 21 millions d’euros dans les derniers instants du mercato estival pour le transfert du jeune ailier droit, Raphinha. En plus de proposer des performances assez prometteuses, mais moyennes, le Brésilien a affirmé qu’il ne voulait pas partir du Sporting Lisbonne et qu’il avait été vendu contre sa volonté.

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!