Leicester : Çağlar Söyüncü, l’homme qui a réussi à faire oublier Harry Maguire

leicester-:-caglar-soyuncu,-l’homme-qui-a-reussi-a-faire-oublier-harry-maguire

Leicester : Çağlar Söyüncü, l’homme qui a réussi à faire oublier Harry (…)

Publié le : 08/11/2019 – 20 h 03

Séduisant troisième de Premier League, Leicester réalise un début de saison brillant. Outre Jamie Vardy, James Maddison, Ricardo Pereira ou encore Kasper Schmeichel, un homme tire son épingle du jeu. Remplaçant attitré d’Harry Maguire, Çağlar Söyüncü s’impose comme l’un des meilleurs défenseurs de la Perfide Albion. Focus.

Ça?lar Söyüncü sous le maillot de LeicesterÇa?lar Söyüncü sous le maillot de Leicester

La Premier League tient toutes ses promesses en ce début de saison. Des rencontres spectaculaires, des scénarios fous, beaucoup de buts et un bras de fer entre Liverpool et Manchester City. Si les deux cadors du championnat s’affrontent ce dimanche, une équipe pourrait profiter d’un éventuel faux pas des Citizens. Actuel troisième, Leicester City réalise un premier tiers de championnat exemplaire avec 23 points sur 33 possibles. Outsiders crédibles pour une qualification en Ligue des Champions, les Foxes disposent d’une attaque solide menée par James Maddison (3 buts, 2 passes décisives), Ayoze Perez (3 buts, 1 passe décisive) et surtout Jamie Vardy (10 buts, 1 passe décisive). Un trident très complémentaire qui permet au club coaché par Brendan Rodgers d’accumuler les points avec facilité. La défense n’a rien à se reprocher également. C’est simple, seul Sheffield United fait aussi bien en Premier League cette saison avec huit buts encaissés. Il faut dire que Leicester a misé sur la continuité avec des joueurs internationaux tel que le gardien Kasper Schmeichel et les latéraux Ricardo Pereira et Ben Chilwell. Néanmoins, une nouveauté intervient. Suite au départ d’Harry Maguire à Manchester United, le défenseur turc Çağlar Söyüncü accompagne Jonny Evans dans l’axe.

Un choix pour le moment payant quand on voit la solidité défensive des Foxes. Si bien que Çağlar Söyüncü a déjà su faire oublier celui qui est devenu le défenseur le plus cher du monde Harry Maguire (87 millions d’euros). Ce n’était pas forcément prévu au scénario de départ. Arrivé à l’été 2018 contre un chèque de 21,1 millions d’euros, le défenseur central turc restait sur une très bonne saison avec Fribourg. Pourtant, il a vite déchanté à son arrivée en Angleterre puisqu’il a très peu joué (8 matches toutes compétitions confondues, 551 minutes). Journaliste pour le Leicester Mercury, Jamie Kemble n’a pas était surpris par la décision de Claude Puel et de son successeur Brendan Rodgers. Selon lui, Çağlar Söyüncü n’était tout simplement pas prêt : « comme toujours, lorsque les clubs recrutent des joueurs moins connus ou des joueurs étrangers, il y a un sentiment d’incertitude par rapport à ce que le joueur apportera. Mais Leicester City a toujours été très bon sur le mercato et Söyüncü étant jeune, il était simplement attendu sur le long terme. Ce qui lui a enlevé de la pression. »
Une acclimatation compliquée

« Çağlar a été acheté pour le futur et ne devait pas jouer un rôle rapidement à Leicester.

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!