Tanguy Ndombele : « j’aurais pu rester une année de plus à l’OL »

tanguy-ndombele-:-«-j’aurais-pu-rester-une-annee-de-plus-a-l’ol-»

Foot Mercato : vous avez quitté l’Olympique Lyonnais après seulement deux saisons. Imaginiez-vous partir aussi rapidement ?

Tanguy Ndombele : au premier abord, quand je suis arrivé à Lyon, non je ne me voyais pas partir aussi vite. Mais le foot va à deux mille à l’heure. Au bout d’une année, j’aurais pu partir. Après, le club ne souhaitait pas que je parte et je n’étais pas forcément pour partir. Mais si j’avais dû partir à ce moment-là, je l’aurais fait. Lyon m’a gardé et l’année suivante je suis parti. Comme on dit, tout le monde y a trouvé son compte. C’était une belle histoire.

FM : auriez-vous pu rester une année supplémentaire chez les Gones ?

T.N : j’aurais pu. Ensuite, je ne sais pas comment ça se serait passé. Mais, oui, j’aurais pu rester une année de plus à l’OL.

FM : cet été, était-ce tout simplement le bon moment pour partir ?

T.N : selon moi, ce n’était pas le mauvais moment en tout cas. Je pense que le club s’est aussi dit ça, on a des offres autant le lâcher maintenant car si ensuite il coule on sera tous perdants. En plus de ça, il y a un risque. Quand tu fais des saisons là (il lève son bras pour signifier faire des saisons hautes, ndlr), tu peux stagner ensuite. Tu es à Lyon, pas au PSG qui ne fait que de gagner (le championnat). C’est différent.

FM : quel est votre meilleur souvenir à l’OL ?

T.N : mon meilleur souvenir…(il réfléchit). Le match à Manchester City. Personne ne nous attendait. On faisait un début de saison pas chaotique, mais très moyen. On est allé à City et on a tout retourné là-bas.

FM : êtes-vous déçu de ne pas avoir remporté de trophées à Lyon ?

T.N : oui, je suis déçu. Surtout quand on voit qu’on s’était fait éliminer en demi-finale de la Coupe de France par le Stade Rennais qui a gagné la coupe. C’est sûr qu’on était déçu. Après, en Ligue 1 c’était compliqué face au Paris Saint-Germain. Le championnat était trop long pour qu’on puisse tenir le PSG. Mais en coupe on aurait pu.

FM : regrettez-vous de ne pas avoir pu faire vos adieux aux supporters ?

T.N : c’est toujours un regret. C’était le cas à Amiens aussi. Voilà, on avance. À Lyon, les supporters m’ont toujours soutenu. Je leur dis un grand merci. C’est grâce à eux si j’en suis arrivé là. S’ils ne m’avaient pas soutenu, peut-être que je n’aurais pas fait les mêmes saisons. Ils m’ont toujours soutenu et je les en remercie.
Ndombele voit l’OL relever la tête
FM : suivez-vous toujours ce qu’il se passe là-bas cette saison ?

T.N : oui, je suis beaucoup l’OL. Je suis déjà retourné au centre d’entraînement. J’ai encore des amis là-bas comme Moussa Dembélé,

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!