Edinson Cavani attend un signe de l’Atlético de Madrid

edinson-cavani-attend-un-signe-de-l’atletico-de-madrid

Edinson Cavani attend un signe de l’Atlético de Madrid

Publié le : 04/12/2019 – 15 h 00

La presse espagnole en est convaincue, Edinson Cavani, en fin de contrat avec le Paris SG en juin 2020, souhaite rejoindre l’Atlético de Madrid.

Edinson Cavani, ici sous le maillot du PSG, est séduit par l'AtléticoEdinson Cavani, ici sous le maillot du PSG, est séduit par l’Atlético

« C’est une équipe compétitive, qui a manifesté son intérêt pour moi et ça me rend très heureux, parce que c’est bien quand des équipes s’intéressent à toi ». Il y a quelques mois, en pleine Copa América avec l’Uruguay, Edinson Cavani (32 ans) réagissait en ces termes à l’intérêt de l’Atlético de Madrid. C’est peu dire qu’el Matador n’était, à l’époque, pas insensible aux charmes de l’écurie rojiblanca… Et selon les informations de Mundo Deportivo, alors que les Colchoneros chercheraient à se renforcer offensivement dans les prochains mois, la situation n’a pas changé d’un iota.

Mieux, Cavani serait « comme un fou » à l’idée de rejoindre les pensionnaires du Wanda Metropolitano. « Son regard s’illumine lorsqu’il entend parler de l’Atlético », précise même le quotidien sportif espagnol. Ancienne gloire du club, Diego Forlan estime que le mariage pourrait fonctionner. « Edi est actuellement un des meilleurs attaquants dans le football mondial, il peut jouer dans n’importe quelle équipe du monde. Ses stats et son CV parlent pour lui. Ce serait spectaculaire pour l’Atlético de Madrid de l’avoir », a confié son ancien partenaire en sélection à As.
Son avenir à Paris semble bouché…
L’international uruguayen (116 sélections, 50 réalisations) attend donc un signe de Diego Simeone et de la direction madrilène, avec qui il a déjà eu l’occasion de discuter plusieurs fois par le passé. En fin de contrat en juin 2020, le meilleur buteur de l’histoire du Paris SG est cantonné à un rôle secondaire dans la capitale ces dernières semaines. Ce mercredi, face à Nantes (16e journée de Ligue 1), il part encore pour démarrer sur le banc de touche…

Thomas Tuchel lui préfère Mauro Icardi et ce même lorsque son écurie est en difficulté, comme sur la pelouse du Real Madrid (2-2, 5e journée de Ligue des Champions), il ne fait plus automatiquement appel à son n° 9 (il était resté sur le banc toute la rencontre). Edi doit désormais patienter que l’Atlético – qui suit plusieurs cibles (Andrea Belotti du Torino, Timo Werner du RB Leipzig, Krzysztof Piątek de l’AC Milan ou encore Rodrigo de Valence) – se décide et libère de la masse salariale (les départs de Thomas Lemar, Vitolo ou encore Angel Correa sont par exemple évoqués par la presse espagnole). Le choix de Cavani, lui, semble fait.

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!