Ligue 1 : l’ASSE atomise Nice, l’AS Monaco s’extirpe du piège toulousain

ligue-1-:-l’asse-atomise-nice,-l’as-monaco-s’extirpe-du-piege-toulousain

La dernière ligne droite avant la trêve. Mardi et mercredi, les clubs de Ligue 1 Conforama ont débuté un mois de décembre qui sera chargé pour tout le monde, entre le championnat et les diverses coupes. C’était le cas pour l’AS Saint-Étienne, qui doit jongler entre les compétitions. Ce mercredi, les hommes de Claude Puel, qui n’ont plus gagné depuis le 10 novembre, souhaitaient faire le plein de points. Pour cela, ils devaient prendre le meilleur sur une formation de l’OGC Nice qui a étrillé Angers lors de la dernière journée (3-1). Dans un Chaudron bouillant, la partie démarrait tambour battant. Dès la 7e minute, un centre dévié touchait le bras d’Atal dans la surface. Après utilisation de l’arbitrage vidéo, l’arbitre désignait le point de penalty. Denis Bouanga se chargeait de le transformer (1-0, 11e). Un but qui ouvrait l’appétit des Stéphanois qui poussaient pour enfoncer leurs adversaires sous l’impulsion de Bouanga et Hamouma.

En face, les Aiglons se montraient assez timides. Claude-Maurice tentait de percuter et obtenait un bon coup-franc (14e). Botté par Cyprien, il était repoussé par Ruffier. Mais Dolberg suivait bien et trouvait le chemin des filets. Son troisième but lors des trois derniers matches (1-1, 15e). Malgré l’égalisation des Niçois, les Verts dominaient de la tête et des épaules. Et ils allaient doubler la mise. Parfaitement servi par Honorat, Hamouma s’en allait gagner son défi face à Walter Benitez (2-1, 38e). Il était imité par Fofana qui y allait aussi de son but (3-1, 40e). Le score ne bougeait pas jusqu’à la pause. Au retour des vestiaires, Nice tentait de repartir de l’avant en mettant la pression sur les cages de Ruffier à l’instar de Cyprien, dont le coup franc touchait l’extérieur du poteau (49e). De l’autre côté du terrain, Walter Benitez maintenait les siens en vie. Après avoir résisté face à Beric (52e, frappe), le gardien niçois était battu par l’infernal Bouanga, qui marquait de la tête après un coup franc idéalement frappé par Hamouma (4-1, 58e). Le score restait inchangé et les Verts l’emportaient 4-1. Un succès qui permet aux troupes de Puel de revenir à égalité de points avec le LOSC (25 unités).
Monaco s’en sort face à Toulouse

Plus bas dans le classement, l’AS Monaco (14ème avant le coup d’envoi) souhaitait ramener les trois points de Toulouse, lanterne rouge. Les Monégasques lançaient parfaitement leur match. Dès la 3e minute, Augustin était fauché dans la surface par Gonçalves. Wissam Ben Yedder se chargeait de transformer le penalty (0-1, 5e). Menés par Gradel, les Pitchounes tentaient de réagir. À la 26e, Dossevi centrait à destination de Sangaré, dont la volée passait au-dessus du cadre de Lecomte (25e). Lecomte qui allait devoir être décisif quelques minutes plus tard. Suite à une faute de Ballo-Touré sur Gradel dans la surface (38e), l’arbitre désignait le point de penalty. Sanogo ne tremblait pas et transformait son penalty d’une frappe à ras de terre (1-1, 40e). Après une première période ouverte sans pour autant être passionnante,

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!