À la découverte du Tottenham Hotspur Stadium, le sublime écrin cinq étoiles des Spurs

a-la-decouverte-du-tottenham-hotspur-stadium,-le-sublime-ecrin-cinq-etoiles-des-spurs

« Si vous avez connu White Hart Lane, ici, vous allez entrer dans un monde totalement différent ». Ce sont sur ces paroles de notre guide que commence notre visite du Tottenham Hotspur Stadium. Une visite passionnante d’1h30 où l’on plonge au cœur de l’enceinte des Spurs et de l’histoire de l’écurie anglaise. Celle du nouveau stade a débuté en 2008. C’est à ce moment-là que ce projet a été annoncé pour la première fois par les anciens pensionnaires de White Hart Lane. La construction du stade faisait d’ailleurs partie d’un projet urbain bien plus vaste : le « Northumberland Development Project« . Celui-ci avait pour objectif de dynamiser et développer le quartier en créant à la fois de nouvelles structures et de l’emploi. Mais finalement, l’enceinte a mis un peu plus de dix ans à sortir de terre. Alors que le chantier avait débuté en 2015, les Londoniens ont revu plusieurs fois leurs plans et ont accumulé les retards, notamment en raison de défaillances liées au système de sécurité. Prévue initialement en septembre 2018, l’inauguration a eu lieu le 3 avril 2019. Ce jour-là, les Spurs ont officiellement pris possession du Tottenham Hotspur Stadium, qui trône à proximité de plusieurs habitations.

Après une cérémonie d’ouverture en grande pompe, ils ont affronté et battu Crystal Palace (2-0). Heung-min Son a été le premier buteur officiel de l’histoire du stade. Un stade dont le nom n’est pas encore définitif puisque le club anglais va s’attaquer au dossier du naming. Nul doute que plusieurs marques ou sponsors sont d’ores et déjà très intéressés à l’idée d’accoler leur nom et leur image à cette magnifique enceinte. D’une capacité maximale de 62 062 places, il s’agit du troisième plus grand stade d’Angleterre derrière Wembley (90 000 places) et Old Trafford (75 643 places). En plus d’avoir le deuxième plus grand stade de Premier League derrière Manchester United, les Spurs possèdent également la plus grande enceinte de Londres en championnat. Atout majeur pour Tottenham, il a déjà accueilli à quatre reprises plus de 60 000 spectateurs depuis son inauguration. La plus forte affluence a eu lieu le 10 août dernier à l’occasion de la première journée de Premier League face à Aston Villa. 60 407 personnes étaient présentes en tribunes pour admirer Tottenham s’imposer 3 à 1 grâce à des buts de Tanguy Ndombele et Harry Kane (doublé).

Des tribunes qui font régulièrement le plein et où les supporters peuvent encore plus jouer leur rôle de douzième homme. C’est notamment le cas de la tribune sud (South Stand), qui est surplombée sur le toit par un coq en or, le symbole du club. D’une capacité de 17 500 places, cette tribune atypique (Home End, voir photo ci-dessous) a été conçue sur le modèle du mur jaune du Signal Iduna Park du Borussia Dortmund. L’ambiance est au rendez-vous dans le kop qui pousse vraiment pendant pratiquement toute la rencontre. C’était le cas mardi 26 novembre face à l’Olympiakos en Ligue des Champions,

 » Lire la suite de l'article sur le site d'origine – footmercato.net

error: Content is protected !!